Le sommet de la Grande Région en faveur d’une politique de cohésion territoriale forte et ambitieuse

Stephane Perrin; Daniela Schmitt; Jean-Luc Bohl; Isabelle Weykmans; Jean-Luc Marx; Camille Gira; Corinne Cahen; Claude Wallendorff; René Collin; Patrick Weiten; Roland Theis; Mathieu Klein
©2018 SIP / Charles Caratini

Le 22 février 2018, les exécutifs du sommet de la Grande Région se sont réunis au château de Senningen sur invitation de l’actuelle présidente du sommet, Corinne Cahen.

Au cours de la réunion, ils ont adopté une position commune sur l’avenir de la politique de cohésion de l’Union européenne (UE), qu’ils transmettront à la Commission européenne en amont de la présentation du nouveau cadre financier de l’UE prévue en mai prochain.

Le sommet de la Grande Région défend une Europe forte et interpelle la Commission européenne sur la nécessité de maintenir des politiques ambitieuses notamment en matière de coopération territoriale européenne avec des budgets à la hauteur des enjeux stratégiques de l’UE, de ses territoires et de ses citoyens. La coopération territoriale européenne contribue en effet à la réduction des disparités de développement entre les régions européennes et au renforcement de la cohésion territoriale, sociale et économique.

Les exécutifs plaident notamment pour le maintien de trois niveaux de coopération: transfrontalier, transnational et interrégional. À l’échelle de la Grande Région, ceci se traduit en matière de coopération transfrontalière notamment par la poursuite du programme Interreg A Grande Région à périmètre constant.

Les membres du sommet ont également souligné la nécessité de simplifier la réglementation, non seulement pour les bénéficiaires, mais également pour les autorités responsables de la mise en œuvre des programmes. Les efforts de simplification devraient notamment avoir comme but la réduction des coûts administratifs.

De plus, ils soutiennent la proposition d’un nouvel instrument "European cross-border Convention" (ECBC) qui avait été initiée par le Luxembourg au cours de sa présidence du Conseil de l’Union européenne en 2015 et reprise par la Commission européenne dans une communication récente. Ce nouvel outil permettrait, sur une base volontaire et en accord avec les autorités compétentes, que la réglementation d’un État membre s’applique dans l’État membre voisin lors de la mise en œuvre d’un projet ou d’une action spécifique transfrontalier.

Dans le cadre de la réunion, Corinne Cahen a aussi présenté les travaux de la présidence luxembourgeoise du sommet de la Grande Région, placée sous le thème de la proximité et de l’intégration du citoyen. Elle a notamment présenté quelques manifestations à venir comme le grand colloque de la jeunesse qui se déroulera le 9 mai lors de la journée de l’Europe et qui permettra à des jeunes issus de la Grande Région de débattre de l’avenir de la construction européenne, de la numérisation, de l’égalité des chances et d’un aménagement du territoire sans frontières.

La thématique de la digitalisation, qui a été déjà abordée plusieurs fois sous présidence luxembourgeoise, sera à nouveau évoquée  lors de "l’Automotive Day"  organisé le 7 juin prochain par le Luxembourg Automobility Cluster en collaboration avec Goodyear et Autoregion, le meta-cluster de la Grande Région. Plusieurs conférences aborderont des sujets techniques, tels que l’intelligence artificielle, la connectivité et la cybersécurité, ainsi que les technologies de vision et de détection. Il y aura également des démonstrations de la conduite autonome et des voitures téléguidées.

Enfin, le prochain sommet intermédiaire de la Grande Région du 21 juin 2018 à la Chambre de commerce Luxembourg sera organisé en marge du Forum économique transfrontalier "Greater Region goes digital". Cette manifestation permettra de rassembler les forces vives de la Grande Région autour de tables rondes, d’ateliers thématiques et de rencontres d’affaires B2B. Un échange de bonnes pratiques se fera sur les thématiques suivantes: innovation à l’ère du digital, logistique, travail 4.0, économie circulaire, silver economy. Les membres du Sommet auront un échange de vues avec les représentants du collège des Chambres de commerce et d’Industrie de la Grande Région.

Communiqué par le ministère de la Famille, de l'intégration et à la Grande Région

Dernière mise à jour