Nouvelle structure à Useldange pour personnes avec un handicap psychique

En date du 29 mai 2018, l’entité De Park du Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique (CHNP) a célébré la fin des travaux de gros œuvre de son nouveau bâtiment à Useldange. Cette nouvelle structure permettra d'accueillir 34 personnes présentant un handicap psychique.

(de g. à dr.) Frank Gansen, CHNP; Jean Feith, directeur accueil & hébergement du CHNP; Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l’Intégration; Lydia Mutsch, ministre de la Santé; Pollo Bodem, bourgmestre de la Commune d’Useldange; Luc Reding, président f.f. du CA du CHNP
©CHNP

 

Lors de la fête du bouquet, Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l'Intégration a insisté sur la nécessité de cette nouvelle offre. "La création de cette structure répond à un réel besoin", a affirmé le ministre. "En effet, malgré nos efforts, il existe toujours trop peu de structures d'encadrement et d'hébergement pour des personnes en situation de handicap psychique au Luxembourg."

Les chiffres sont clairs. Jean Feith, directeur Accueil et Hébergement au CHNP, explique: "Actuellement, environ 50 personnes souffrant d'un handicap psychique chronique occupent des lits hospitaliers. Vu leur âge, leur fragilité, leur manque d'autonomie et leur besoin d'encadrement 24h/24, ces personnes ne peuvent pas être intégrées dans d'autres structures existantes".

En effet, quand une maladie psychique devient chronique, les personnes concernées sont limitées dans leur participation à la vie sociale et l’évolution de la maladie se traduit par l’installation progressive d’un handicap. Ces personnes, pour lesquelles une prise en charge est sans visée thérapeutique, n'ont alors plus leur place dans un hôpital.

"La nouvelle structure à Useldange permettra ainsi d'offrir des services mieux adaptés aux besoins spécifiques de cette population", a souligné la ministre de la Santé, Lydia Mutsch, lors de son discours. "Notre politique de santé se doit ainsi de mettre en place les conditions-cadre afin que les personnes souffrant d’un handicap psychique puissent bénéficier de la meilleure qualité de vie, en bonne santé et de manière autonome."

Construit sur 3 étages, le nouveau bâtiment offrira une surface utile de 1700m2 avec 34 chambres individuelles. Le budget investi s'élève à 8 millions d'euros. La mise en service est prévue pour l'automne 2019.

Communiqué par le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, le ministère de la Santé et le Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique

Dernière mise à jour