Les associations et l'intégration

Le Département de l’intégration entretient une collaboration étroite avec de nombreuses associations et ONG œuvrant en faveur de l'intégration et/ou des étrangers au Grand-Duché de Luxembourg. Plus spécifiquement, le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région conclut une convention avec certains organismes pour mener des activités en faveur de l’intégration.

Ainsi, en 2022, le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région finance des activités de l’ASTI, du CLAE, du CEFIS et de Caritas :

  • La convention avec l’ASTI couvre 3 domaines d’activités : l’accompagnement des communes, la traduction orale directe et le Guichet Info-Migrants.
  • La convention avec Caritas couvre 2 domaines : l’Accueil (Structuration de l’offre) et le Centre Oasis.
  • Le CEFIS intervient notamment dans les communes pilotes du « Pakt vum Zesummeliewen », dans le cadre de la réalisation d’une étude sur le racisme et les discriminations ethno-raciales ainsi que de la sensibilisation à l’inscription sur les listes électorales.
  • Le CLAE favorise l’accueil, l’information, l’orientation et la formation des individus d’une part et appuie les expressions associatives et citoyennes d’autre part tout en cherchant à impulser de nouveaux paradigmes citoyens.

Vous trouverez plus de détails concernant les différentes activités ici

Les subsides aux associations

Le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région peut également accorder des subsides aux associations qui développent un projet innovant dans le domaine de l'intégration et/ou de la lutte contre les discriminations et qui soumettent une demande de subside pour le mettre en oeuvre.

 

Peuvent faire la demande d'un subside:

  • les associations sans but lucratif;
  • les fédérations.

Les projets déposés avec les pièces justificatives au plus tard 6 semaines avant le début du projet seront analysés par le Département de l’intégration qui évaluera l’éligibilité du projet sur base de la description de projet et du budget prévisionnel.  

Sont notamment éligibles des projets visant l’organisation d’événements ponctuels et/ou la réalisation et publication de livrables concrets (brochures, expositions, vidéos, etc.) ayant pour but de sensibiliser à et promouvoir l’intégration et la lutte contre les discriminations.

En 2023, une attention particulière sera donnée notamment à des projets visant la participation politique des non-Luxembourgeois ou la lutte contre les discriminations.

 

Dernière mise à jour