LGBTI

Politiques en faveur des personnes LGBTI

Les personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes) rencontrent encore souvent des discriminations liées à l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou à la variation de leurs caractéristiques sexuelles.

Le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région assure depuis 2015 la coordination des politiques en faveur des personnes LGBTI. Dans ce cadre, le ministère a créé un groupe de travail interministériel LGBTI qui se réunit régulièrement avec la société civile. Le ministère a également coordonné les travaux de rédaction du premier plan d’action national en faveur des personnes LGBTI.

Le ministère conventionne le Centre d’information Gay et Lesbien – CIGALE, géré par Rosa Lëtzebuerg a.s.b.l. Celui-ci s’adresse aux personnes LGBTI et à leur entourage, ainsi qu’au grand public. CIGALE assure la gestion d’un centre d’information, de documentation et de rencontre, organise des groupes de rencontre et de parole, intervient en milieu scolaire et accompagne des personnes à leur demande.

Plan d'action national pour la promotion des droits des personnes LGBTI

Le 13 juillet 2018, le gouvernement luxembourgeois a adopté le premier Plan d’action national pour la promotion des droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes (PDF).

Ce plan est le résultat fructueux d’une concertation entre dix ministères et d’une collaboration avec la société civile. Voici les partenaires impliqués dans la conception:

  • Ministère d’Etat
  • Ministère des Affaires étrangères et européennes
  • Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse
  • Ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative
  • Ministère de la Justice
  • Ministère de la Santé
  • Ministère de la Sécurité intérieure
  • Ministère de la Sécurité sociale
  • Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Economie sociale et solidaire
  • Centre national de référence pour la promotion de la santé affective et sexuelle
  • Centre pour l’Egalité de Traitement
  • Cigale de Rosa Lëtzebuerg a.s.b.l.
  • Commission Consultative des Droits de l‘Homme
  • Commission Nationale d’Ethique
  • Familljen-Center a.s.b.l.
  • Initiativ Liewensufank a.s.b.l.
  • Intersex & Transgender Luxembourg a.s.b.l.
  • Médiateur du Grand-Duché de Luxembourg
  • Ombuds-Comité fir d’Rechter vum Kand
  • Planning Familial a.s.b.l.
  • Service Information et Prévention de la Ligue Luxembourgeoise d’Hygiène Mentale a.s.b.l.

Il s’agit d’un plan pluriannuel qui est structuré en huit chapitres thématiques:

  1. Proposer une éducation inclusive et équitable pour tous les apprenants.
  2. Garantir l’égalité de traitement en matière d’emploi et de travail.
  3. Assurer pour tous la jouissance effective du plus haut niveau de santé réalisable.
  4. Protéger la diversité des formes familiales.
  5. Accueil et intégration.
  6. Lutter contre les discriminations, les crimes de haine et les discours de haine.
  7. Assurer l’égalité des droits des personnes transgenres.
  8. Assurer l’égalité des droits des personnes intersexes.

Afin de garantir la bonne mise en œuvre du plan d’action, le gouvernement a créé un comité interministériel LGBTI sous la présidence du ministère ayant la famille dans ses attributions.

Engagement au niveau européen et international

Le Luxembourg s’engage également au niveau européen et international à faire progresser les droits des personnes LGBTI. Ainsi, le gouvernement luxembourgeois a signé plusieurs appels et déclarations dans le cadre des Forums IDAHOT (Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie).

Le Luxembourg a également signé l’« Appel ministériel à l’action pour une éducation inclusive et équitable pour tous les apprenants dans un environnement préservé de la discrimination et de la violence » (PDF) de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

En mars 2018, le Luxembourg a rejoint la Coalition pour les droits égaux (Equal Rights Coalition) qui est une alliance intergouvernementale de 39 pays oeuvrant en faveur de la protection des droits des personnes LGBTI.

Point de contact national gouvernemental pour les questions LGBTI

La division Solidarité du ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région représente le Luxembourg en tant que membre du réseau informel des points de contact européens gouvernementaux LGBTI auprès du Conseil de l’Europe. Deux fois par an les membres du réseau se réunissent en table-ronde. Les politiques mises en œuvre sont exposées entre les gouvernements présents et les derniers développements politiques au niveau européen sont rapportés.

Dernière mise à jour