LGBTI

Politiques en faveur des personnes LGBTI

Les personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes) rencontrent encore souvent des discriminations liées à l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou à la variation de leurs caractéristiques sexuelles.

Depuis mars 2015, le Ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région assure la coordination des politiques en faveur des personnes LGBTI. Dans ce contexte, le ministère a initié en 2015 un groupe de travail interministériel qui œuvre pour un meilleur respect des droits de l’homme des personnes LGBTI. Ce groupe se réunit également avec des organisations non gouvernementales.

Le ministère travaille en collaboration avec les associations nationales suivantes:

Le ministère conventionne le Centre d’information Gay et Lesbien – CIGALE, géré par Rosa Lëtzebuerg. Celui-ci s’adresse aux personnes LGBT et leur entourage, ainsi qu’au grand public. CIGALE assure la gestion d’un centre d’information, de documentation et de rencontre, organise des groupes de rencontre et de parole, intervient en milieu scolaire et accompagne des personnes à leur demande.

Le Luxembourg s’engage également au niveau européen à faire progresser les droits des personnes LGBTI. Ainsi, le Gouvernement luxembourgeois a signé plusieurs appels et déclarations dans le cadre des Forums IDAHOT (Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie).

Point de contact national gouvernemental pour les questions LGBTI

La division Solidarité du Ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région représente le Luxembourg en tant que membre du réseau informel des points de contact européens gouvernementaux LGBTI auprès du Conseil de l’Europe. Deux fois par an les membres du réseau se réunissent en table-ronde. Les politiques mises en œuvre sont exposées entre les gouvernements présents et les derniers développements politiques au niveau européen sont rapportés.

Dernière mise à jour