Projets dans le cadre du Plan d'action national intégration

Dans le cadre du Plan d'action national d'intégration (PAN Intégration), le Département de l'intégration du ministère de la Famille, de l'Intégration et à la Grande Région soutient chaque année des projets phares.

En 2023, 5 projets ont été selectionnés. Ces projets s'articulent autour de l'axe « Promouvoir le vivre-ensemble interculturel à travers la vie associative ».

Trouvez ici la liste des projets PAN retenus dans le cadre de l'appel à projets 2023:  

Come Together Associations Network

Porteur du projet: Ara International Community Radio asbl

Titre du projet: Come Together Associations Network

Durée du projet: 1er janvier 2023 – 31 décembre 2024

Public cible : Le groupe cible primaire du "Come Together Associations Network" sont des professionnels et des bénévoles qui marquent la vie associative à Luxembourg, des représentants d'a.s.b.I. et d'autres associations ainsi que des communes.

Le public cible secondaire est constitué des auditeurs de Radio ARA, soit environ 9.000 personnes par jour.

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact: Lisa McLean - lisa@ara.lu

ARA_CITYRADIO_logo_vertical_qu
« Tiers-lieux pour tous » : Faire vivre l’espace communautaire interculturel au Luxembourg

Porteur du projet: Université du Luxembourg

Titre du projet: "Tiers-lieux pour tous" : Faire vivre l'espace communautaire interculturel au Luxembourg

Durée du projet: 1er janvier 2023 – 31 décembre 2024

Public cible : le public cible nucléaire est composé de 120 participants (40 par cycle de collaboration).Parraléllement, un publc élargi sera ciblé par les résultats du projet.

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact: Lisa McLean - gabriele.budach@uni.lu

LINKEY

Porteur du projet: SINGA Luxembourg

Titre du projet: LINKEY 

Durée du projet: 1er janvier 2023 – 31 décembre 2024

Public cible : Associations locales, population locales, bénéficiaires de protection internationale, demandeurs de protection internationale

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact: Lisa McLean - jimmy.corneille@singaluxembourg.lu

En Bonne Entente dans le quartier de Bonnevoie

Porteur du projet: Luxembourg multi-LEARN Institute for Interaction and Development in Diversity

Titre du projet: En Bonne Entente dans le quartier de Bonnevoie

Durée du projet: 1er janvier 2023 – 31 décembre 2024

Public cible : Les 30 associations membres de l'Entente des Sociétés de Bonnevoie et leuirs membres ainsi que les résidents du quartiers de Bonnevoie.

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact: Lisa McLean - gudrun.ziegler@multi-learn.org

Association Hub

Porteur du projet: Equisolidaire

Titre du projet: Association Hub

Durée du projet: 1er janvier 2023 – 31 décembre 2024

Public cible : Toutes les associations et tous les résidents : Une attention particulière sera mise sur les personnes les moins intégrées dans la vie locale : personnes étrangères, DPI (foyer ex-Eurohotel), personnes ayant des besoins spécifiques, etc.

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact: Lisa McLean - Paul.estgen@pt.lu

Les projets PAN de l'année 2022

Participation citoyenne

Letz Talk Café

 

Porteur du projet: Ara International Community Radio asbl

Titre du projet: Letz Talk Café

Durée du projet: 1er mai 2022 – 30 juin 2023

Public cible : Femmes migrantes/réfugiées et résidentes du Luxembourg

Letz Talk Café is the first step in ARA International asbl’s project Your Story. Your Voice.Women are currently meeting regularly in a social setting with project leaders to build mutual trust before embarking on the workshops the team have planned to empower women from all communities in Luxembourg to share their stories.

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact: Lisa McLean - lisa@ara.lu

ARA_CITYRADIO_logo_vertical_qu
Wëllkomm

 

Porteur du projet: Art Square Lab

Titre du projet: Wëllkomm

Durée du projet: 1er mai 2022 – 31 décembre 2023

Public cible : Communes et nouveaux arrivants

Le projet soutiendra les municipalités dans le développement d'un événement d'accueil qui lancera un engagement significatif des nouveaux arrivants dans ces villes. Un accent particulier sera mis sur l'approche participative en promouvant le dialogue et l'échange entre des personnes culturellement différentes.

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact : Magdalena Jakubowska - magdalena@artsquarelab.net

Tandem

 

Porteur du projet: UP Foundation                                                                

Titre du projet: TANDEM

Durée du projet: 1er mai 2022 – 29 décembre 2023

Public cible : Enfants et adultes

« Tandem, Bildungspateschafte fir Kanner zu Lëtzebuerg: à deux, c’est mieux! »

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact: Alexandra Castermans - alex@upfoundation.lu

Fit4Gaming : Rencontre entre l'intégration et le gaming

 

Porteur du projet: FWRD SARL-S

Titre du projet: Fit4Gaming : Rencontre entre l'intégration et le gaming

Durée du projet: 1er mai 2022 – 31 décembre 2023

Public cible : Adolescents et jeunes adultes à partir de 12 ans intéresses au gaming

« Fit4Gaming » est un projet visant à promouvoir la coopération, l'échange et la solidarité au sein d'un milieu multiculturel via l'utilisation de jeux vidéo (i.e. gaming/e-sport).

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact: Kevin Hoffmann - kevin.hoffmann@fwrd.lu

Participation politique

Letz Vote

 

Porteur du projet: ASTI (Association de Soutien aux Travailleurs Immigrés)

Titre du projet: Letz Vote

Durée du projet: 1er mai 2022 – 31 décembre 2022

Public cible : Nouveaux électeurs

Le projet vise à mettre en place un outil informatique (site web) qui permettra à l'utilisateur de découvrir les différents aspects des élections nationales, européennes et communales à travers des animations ludiques.

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact: Marc Piron - marc.piron@asti.lu

Super-Wal-Kiermes

 

Porteur du projet: Zentrum fir Politesch Bildung

Titre du projet: Super-Wal-Kiermes

Durée du projet: 1er mai 2022 – 31 juillet 2023

Public cible : Adultes résidents et jeunes élèves en cycle supérieur

Le projet veut sensibiliser au sujet des élections en général et inciter les électeurs potentiels non-luxembourgeois à s’inscrire sur les listes électorales en développant des supports d'information digitaux et ludiques.

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact: Michèle Schilt - michele.schilt@zpb.lu

Participation politique: de la parole aux actes

 

Porteur du projet: ALDIC (Association Luxembourgeoise pour le Dialogue Interculturel)

Titre du projet: Participation politique: de la parole aux actes

Durée du projet: 1er mai 2022 – 31 juillet 2023

Public cible : Les jeunes luxembourgeois, non-luxembourgeois, d’origine étrangère, les ressortissants des pays tiers et les jeunes BPI

Le projet propose aux jeunes des ateliers de sensibilisation et des sessions du jeu Dignityland pour encourager la participation politique.

Pour plus d'informations sur ce projet, cliquez ici.

Contact: Sabrina Benfriha - sabrina.benfriha@gmail.com

political_participants_logo

Les projets PAN de l'année 2021

Visible

Porteur du projet: Ally Book Club Asbl

Titre du projet: VISIBLE

Durée du projet: 18 mois

1er juillet 2021 – 31 décembre 2022

Présentation du projet :

Le projet VISIBLE met l’accent sur des mesures destinées à prévenir, à comprendre et à éduquer sur les désavantages et les discriminations liés à la race ou à l’origine ethnique.

Le projet se décline en deux axes de travail. Le premier axe du projet VISIBLE, volet « littérature », a pour objet de visibiliser des auteur.e.s racisés.e.s en leur donnant la parole à travers un cycle de conférences. Le fil conducteur est "La littérature comme outil de visibilisation”. Ainsi des conférences sont prévues lors desquelles,  l’accent sera mis sur la jeunesse et l’enfance.

Le second axe à savoir le volet « éducation » vise à sensibiliser les élèves et le personnel éducatif à la thématique des discriminations raciales et du racisme systémique. Il s’agira de lutter contre toute forme de racisme et de discriminations ethno-raciales. Des valises éducatives adaptées à chaque public cible visent à déconstruire et à désapprendre les stéréotypes et préjugés et ainsi encourager une réflexion autour de la diversité et le respect mutuel. L’objectif des formations des enseignants.e.s est de donner les clés au personnel éducatif national, dans la mesure où ils sont des multiplicateurs de savoirs et sont au centre de la transmission de la connaissance mais également des valeurs. Ainsi le projet aspire à favoriser le vivre ensemble et la cohésion sociale.

Publics cibles:

Public cible du volet littérature :

  • Personnel enseignant et associatif, groupes scolaires et étudiant.e.s universitaires

Public cible du volet éducation :

  • Élèves des cycles C1 à C4
  • Élèves de l’enseignement secondaire
  • Personnel éducatif national
Objectifs quantitatifs et qualitatifs visés:
  • Développer 6 valises éducatives et 2 modules de formation.
  • Organiser 2 conférences.
  • Créer 4 capsules de vidéos de sensibilisation.
  • Comprendre et savoir reconnaître les discriminations raciales.
  • Être capable de mener à bien des activités autour des discriminations en classe.
  • Affiner son esprit critique quant aux discriminations raciales et aux problèmes sociaux et sociétaux liés.
  • Permettre aux élèves d’améliorer leur compréhension et de développer leur esprit critique.
Contact:
Madame Castello Sabrina
Tout le monde en classe!

Porteur du projet: CLAE asbl

Titre du projet: Tout le monde en classe!

Durée du projet: 18 mois

1er juillet 2021 – 31 décembre 2022

Présentation du projet:

Nombreux sont les formateur.trice.s de langue qui se retrouvent confrontés à des groupes très divers et qui doivent faire face à la problématique de gestion d’un public hétérogène. Les formateur.trice.s pour adultes sont confrontés à une très grande diversité de profils d’apprenants en classe de langues, une diversité notamment au niveau linguistique, culturel et socio-économique. Pourtant, les formateur.trice.s ne sont pas toujours outillés pour apporter des réponses cohérentes aux besoins de chacun. Partant d’un constat de besoin d’échanges, d’accompagnement, d’outils pour les formateur.trice.s pour répondre à ces questions spécifiques liées à la diversité, le projet « Tout le monde en classe ! » vise à développer certaines bonnes pratiques pour les partager avec des formateur.trice.s de langue.

Le projet sera basé sur une formation participative, un lieu de concertation pour accompagner et permettre un échange entre formateur.trice.s et bénévoles afin d’améliorer leurs pratiques de classe, pour veiller à la mixité sociale et culturelle, ainsi qu’au dialogue interculturel et à la lutte contre les stéréotypes.

Publics cibles:

Les formations participatives s’adressent en priorité aux formateur.trice.s en langues travaillant avec un public adulte.

Le public cible sera indirectement, celui des apprenant.e.s en classe de langues, l’objectif étant d’améliorer leurs dispositions à l’apprentissage, leur intégration et leur participation, à travers un enseignement inclusif et ce indépendamment de leurs aptitudes de départ.

Objectifs quantitatifs et qualitatifs visés:

  • Sensibiliser 10-15 formateur.trice.s par formation, issus de minimum quatre centres de formation différents.
  • Élaborer des formations participatives afin de développer de nouvelles compétences pour les formateur.trice.s.
  • Favoriser l’échange, la mise en commun et la diffusion de l’expérience acquise avec le but d’identifier les forces et les faiblesses constatés actuellement sur le terrain et ainsi permettre de donner des outils concrets aux enseignant.e.s dans le futur.
  • Créer un kit de formation pour permettre le relais du contenu.
  • Assurer la pérennité de l’expérience acquise via la diffusion d’une publication.
Contact:

Madame France Neuberg

france.neuberg@clae.lu

logoCLAE-recon-noir
De Klang Keller : Living Music Living Culture Living Dialogue in Luxembourg

Porteur du projet: Finkapé asbl

Titre du projet: De Klang Keller: Living Music Living Culture Living Dialog in Luxembourg

Durée du projet: 18 mois

1er juillet 2021 – 31 décembre 2022

Présentation du projet:

Le projet « De Klang Keller », proposé par le réseau afrodescendant Finkapé asbl, oeuvre pour la cohésion sociale par le biais de la musique. Sous le slogan « Living Music Living Culture Living Dialogue in Luxembourg », le projet vise la promotion de la diversité culturelle, le soutien de la lutte contre les discriminations et la revalorisation de la culture dont sont issus les citoyens.nes afrodescendant.e.s, les immigré.e.s, demandeurs de protection internationale (DPI) ou bénéficiaires de protection internationale (BPI). Finkapé propose de thématiser la place de la musique africaine au Luxembourg par une action concrète qui combine la création d’oeuvres originales, l’offre de cours, de conférences, de discussions et un appui pour la professionnalisation de jeunes musicien.ne.s.

Le projet se décline en plusieurs volets : création, acquisition des connaissances et rencontres interculturelles et intergénérationnelles. La musique est un terrain d’entente naturel et évident qui permet de créer une synergie au sein d’un groupe tout en s’amusant. Elle est un espace de dialogue qui favorise le partage des connaissances et des valeurs humaines déconstruisant ainsi les stéréotypes. Le projet « De Klang Keller » se veut être un lieu de rencontre et d’échange valorisant le vivre ensemble, la création, le partage et un sentiment d’appartenance allant au-delà des stéréotypes de l’aspect festif et folklorique des musiques dites « du monde ».

Publics cibles:

Le projet s’adresse à tous, aux musicien.ne.s, aux amateurs.trices de musique de toutes origines, les invitant à participer et à créer ensemble.

Objectifs quantitatifs et qualitatifs visés:

  • Sessions d’enregistrement audiovisuel de musiques originales avec interviews.
  • Des conférences thématiques filmées sur les musiques africaines.
  • Cours d’initiation à la musique d’origines diverses dispensés par des musicien.ne.s formé.e.s dans le cadre du projet.
  • Des séances de formation pour les musicien.ne.s n’ayant pas d’expériences pédagogiques.
  • Cours de chant choral ouverts au plus grand nombre sur toute la durée du projet.

Contact:

M. Helder Da Graça

helderdagraca@icloud.com

« Discriminations off the pocket » - Concours de courts métrages pocket films

Porteur du projet: Maison des Associations

Titre du projet: « Discriminations off the pocket » - Concours de courts métrages pocket films

Durée du projet: 18 mois

1er juillet 2021 – 31 décembre 2022

Présentation du projet:

Le projet vise la création d’un concours national de courts métrages « pocket films » pour jeunes citoyen.ne.s dont le thème sera les discriminations. Un film produit à partir d’un smartphone ou d’une tablette peut offrir aux jeunes une forme d’expression qui leur ressemble et accessible à travers des outils qui font partie intégrante de leur vie quotidienne.

Il s’agit également de sensibiliser les jeunes aux images qui les entourent, de leur donner des grilles de lecture et les moyens de produire un discours qui leur est propre. L’ambition de ce projet est à la fois de conscientiser les jeunes à la thématique des discriminations, mais également de leur donner les outils nécessaires à l’expression de leur opinion à travers un mode d’expression artistique.

Publics cibles:

Le projet ciblera des jeunes âgés de 13 à 26 ans, sans aucune discrimination de sexe, d’origine sociale, de nationalité ou d’origine culturelle.

Objectifs quantitatifs et qualitatifs visés:

  • Organiser des ateliers interactifs pour déconstruire les préjugés et stéréotypes.
  • Créer un espace de réflexion et de sensibilisation sur la diversité au Luxembourg.
  • Comprendre les différents types de discriminations.
  • Sensibiliser les participant.e.s et l’audience du concours sur les enjeux de la diversité et l’importance de la participation citoyenne.
  • Accepter la multiplicité de points de vue, développer l’empathie, la tolérance et le respect envers l’autre.

Contact:

Madame Elisabete Soares

elisabete.soares@mda.lu

LinGoLux : apprentissage des langues usuelles du Luxembourg et découverte de la culture et du patrimoine de la région Mullerthal

Porteur du projet: Mouvement pour l’Egalité des Chances pour Tous (MEC)

Titre du projet: LinGoLux : apprentissage des langues usuelles du Luxembourg et découverte de la culture et du patrimoine de la région Mullerthal

Durée du projet: 18 mois

1er juillet 2021 – 31 décembre 2022

Présentation du projet:

Il existe de nombreuses organisations qui proposent des cours de langues. Mais force est de constater que même s’il y a une grande offre d’apprentissage, celle-ci est plus limitée en matière de mise en pratique des acquis. De même, on constate une grande curiosité de la part des participant.e.s aux cours de langues, qui manifestent la volonté d’aller au-delà de l’apprentissage de la langue et de découvrir la culture, le patrimoine qui l’entoure.

Le projet « LinGoLux » propose de créer un support ludique, sous la forme digitale, accessible sur ordinateurs, tablettes, smartphones, qui associe la pratique d’une langue et l’immersion culturelle. A travers ce support ludique, les participant.e.s mettent en pratique les langues usuelles du pays et découvrent les attraits culturels ainsi que le patrimoine de la région Mullerthal qui constitue une région pilote. Pour ce faire, ils se connectent sur le lien www.lingolux.lu. A ce stade, on leur demandera de choisir la langue dans laquelle ils souhaitent utiliser LinGoLux : le français, le luxembourgeois ou l’allemand. Ensuite, une carte du Luxembourg apparait découpée en plusieurs régions du pays. Les participant.e.s choisissent la région Mullerthal, seule disponible pour le moment. Puis la carte de la région Mullerthal apparait composée de ses 14 communes. Les joueurs choisissent alors la commune avec laquelle ils veulent évoluer. Ils doivent essayer de répondre correctement à 7 questions portant sur la grammaire, la conjugaison, le vocabulaire, la culture, la nature, la géographie, l’histoire et ainsi tenter de remporter l’emblème de la commune visitée. Le but étant de collecter tous les emblèmes des communes de la région afin de reconstituer la carte de la région Mullerthal.

Publics cibles:

Toutes personnes intéressées par l’apprentissage d’une langue et la découverte culturelle de la région Mullerthal peuvent participer. Le degré de compréhension visée est le niveau A.2.1-A.2.2.

Objectifs quantitatifs et qualitatifs visés :

  • Créer 3 quiz (Luxembourgeois, français, allemand) composés chacun de 294 questions et 882 réponses
  • Appliquer le principe d’apprendre en s’amusant
  • Pratiquer les langues usuelles du pays 
  • Enrichir ses connaissances culturelles/sur le patrimoine de la région Mullerthal
  • Créer des échanges
  • Favoriser l’intégration des résidents et travailleurs frontaliers

 

Madame Aurélia Pattou

aurelia.pattou@mecasbl.lu

Abléck : dispositif(s) de soutien culturel et linguistique en luxembourgeois pour tout public

Porteur du projet: Luxembourg multi-LEARN Institue for Interaction and Development in Diversity

Titre du projet: Abléck : dispositif(s) de soutien culturel et linguistique en luxembourgeois pour tout public

Durée du projet: 18 mois

1er juillet 2021 – 31 décembre 2022

Présentation du projet:

Le patrimoine immatériel du Grand-Duché du Luxembourg est riche d’une variété de langues, de légendes et de chansons, de fêtes, de coutumes et de traditions. Le partage de toute cette richesse patrimoniale, essentielle au développement d’un sentiment d’appartenance, s’effectue à des degrés divers, selon les populations. Les familles à fort ancrage luxembourgeois pratiquent et transmettent traditions et coutumes du pays plus automatiquement et naturellement que les populations à plus faible ancrage luxembourgeois, pour lesquelles la transmission et la valorisation du patrimoine luxembourgeois se heurte à des aspects pratiques. En conséquence, les populations moins intégrées dans le tissu culturel et patrimonial luxembourgeois, par la famille notamment, se sentent bien souvent démunies dès lors qu’il s’agit d’expliquer le Luxembourg de l’intérieur (par exemple, l’origine de telle coutume), à leurs enfants et à leurs proches.

Le projet Abléck a pour objectif de promouvoir le patrimoine et les coutumes du Luxembourg auprès de tous les résidents luxembourgeois, quel que soit leur statut, des habitants de la Grande-Région (les frontaliers tout particulièrement) ainsi que de toutes les personnes fréquentant à divers titres le Luxembourg. Dans ce but, une plate-forme d’information interactive sera créée qui facilitera l’accès aux informations sur le patrimoine et les coutumes du Luxembourg. Cette plateforme proposera des traductions contextualisées et des fonctions interactives. Les ressources collectées et développées dans le cadre de ce projet étayeront un programme de sensibilisation pour les personnes nouvellement arrivées.

Publics cibles:

  • Toute personne intéressée à découvrir la culture luxembourgeoise
  • Tout âge, sexe et nationalité confondus
Objectifs quantitatifs et qualitatifs visés:
  • Créer un modèle de programme de sensibilisation culturelle composé de 5-6 modules à déstination des multiplicateurs
  • Promouvoir la langue et la culture luxembourgeoises.
Contact:

Madame Gudrun Ziegler

gudrun.ziegler@multi-learn.org

Madame Jinyoung Choi

jin.choi@multi-learn.org

 

Apprendre des langues en travaillant au NAXI-Atelier

Porteur du projet: Femmes en Détresse / Naxi-Atelier  

Titre du projet: Apprendre des langues en travaillant au NAXI-Atelier

Durée du projet: 18 mois

1er juillet 2021 – 31 décembre 2022

Présentation du projet:

Le NAXI-Atelier s’adresse aux femmes adultes à partir de 18 ans qui sont bénéficiaires du REVIS (Revenu d’inclusion sociale). Le NAXI-Atelier offre, à travers un travail d’utilité collective dans le domaine du lavage, du repassage et de la couture, aux femmes une aide à la réinsertion sur le marché de l’emploi. Il s’agit d’une mesure d’activation en collaboration avec l’ONIS (Office national d’inclusion sociale).

Dans le travail quotidien avec les femmes, il a été constaté que les barrières linguistiques jouent un rôle important freinant le processus d’intégration de ces femmes. Les cours de langue officiels sont toujours organisés en dehors des heures de travail. Pour les femmes qui ont des jeunes enfants en charge (moins de 13 ans), les heures proposées ne correspondent pas toujours à leurs disponibilités.

Le but du projet est d’enseigner les langues par la conversation pendant le travail pratique dans l’atelier de lavage-repassage et couture selon une nouvelle méthodologie « learning while doing ». Le/la formateur.trice est présent.e dans l’atelier pour parler activement avec les femmes sans qu’elles doivent pour autant arrêter le travail. Le/la formateur.trice accompagne le groupe pendant les expériences professionnelles et pratiques, facilitant ainsi l’expression orale et la compréhension.  Après une phase pilote de six mois dédiée à la mise en place du projet pour l’apprentissage du français, l’idée est d’appliquer la même méthodologie, après évaluation, à l’apprentissage de la langue luxembourgeoise. L’objectif est de fusionner une meilleure intégration au niveau privée et une meilleure employabilité au niveau professionnel et ceci grâce à la pratique des deux langues.

Publics cibles:

L’asbl NAXI souhaite réaliser le projet avec les bénéficiaires qui participent à la mesure d’activation dans le NAXI-Atelier. Il s’agit de femmes adultes, bénéficiaires du REVIS. Leurs origines et statuts sont très variés. Les femmes qui participent actuellement à la mesure d’activation, sont âgées de 23 à 63 ans.

Objectifs quantitatifs et qualitatifs visés:

  • Développer un guide permettant de partager les expériences de ce projet dans d’autres contextes et initiatives sociales.
  • Contribuer à une meilleure intégration des participantes moyennant l‘apprentissage d’une ou deux langues officielles.
Contact:

Madame Vilay Venemany

Venemany.Vilay@naxi.lu

Faire Société en Bande Dessinée – Récits d’intégration au féminin et en bande dessinée

Porteur du projet: Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster  

Titre du projet: Faire Société en Bande Dessinée – Récits d’intégration au féminin et en bande dessinée

Durée du projet: 18 mois

1er juillet 2021 – 31 décembre 2022

Présentation du projet:

Le projet consiste en la réalisation de docu-BD basés sur l’expérience de femmes migrantes ou compagnes de migrants. Des ateliers de préparation et de développement de récits seront mis en œuvre par une écrivaine et poétesse résidente au Luxembourg. Ces récits seront ensuite retranscrits sous la forme de bandes dessinées, puis complétés par des informations documentaires (statistiques, photographies, etc.) offrant des prolongements aux BD.

Il est difficile d’appréhender la complexité d’un processus de l’intégration et les besoins des femmes migrantes. Actrices à part entière des migrations internationales, ces femmes sont nombreuses à être confrontées à des situations difficiles, violentes, dangereuses et même illégales, dans leur pays d’origine, au cours de leur migration voire dans leur pays d’acceuil. De façon générale, il est important de reconnaître l’expérience des migrations féminines et de développer le potentiel, l’indépendance de ces migrantes. Être à leur écoute et connaître leur réalité est donc un aspect majeur des processus d’intégration.

Publics cibles:

Les ateliers viseront l’implication des femmes migrantes, mais aussi des compagnes luxembourgeoises de migrant.e.s. (à partir de 16 ans) afin de permettre des échanges intergénérationnels et encourager la parole des jeunes, ressortissantes UE, de pays tiers et luxembourgeoises.

Objectifs quantitatifs et qualitatifs visés:

  • Organiser des ateliers de préparation et développer des récits.
  • 8 BD, chacune abordant différents aspects et situations spécifiques de l’intégration
  • Sensibiliser un grand public, notamment scolaire grâce au docu-BD, médium ludique et populaire.
  • Faciliter le dialogue interculturel.
  • Servir de « déclencheur » pour approfondir les thèmes abordés dans la BD

Contact:

Madame Karine Bouton

Karine.Bouton@neimenster.lu

Ensemble contre les discriminations : Sensibilisation des jeunes au Luxembourg par le biais de récits numériques multilingues

Porteur du projet: Université du Luxembourg  

Titre du projet: Ensemble contre les discriminations : Sensibilisation des jeunes au Luxembourg par le biais de récits numériques multilingues  

Durée du projet: 18 mois

1er juillet 2021 – 31 décembre 2022

Présentation du projet:

Le projet vise à sensibiliser des jeunes au Luxembourg à la problématique des discriminations. Le projet applique une méthode innovatrice de création digitale encourageant les jeunes et leurs familles à explorer les phénomènes de discriminations à travers la production de récits numériques multilingues (Multilingual Digital Storytelling). Un récit numérique (Digital Story) est une brève vidéo de 3 à 5 minutes, incluant des images, du son, du texte et de la musique pour raconter une histoire personnelle.

Le projet impliquera les jeunes dans des ateliers de création. En favorisant le dialogue et la créativité, la démarche met en valeur les ressources culturelles et linguistiques de chacun(e), et elle crée une meilleure compréhension des attitudes et comportements menant à des actes discriminatoires et leurs conséquences sur les individus concernés. A l’issue du projet, les résultats seront présentés à un large public, sous différentes formes (un guide pédagogique, des podcasts, une exposition, un festival de films).

Le projet vise à proposer une méthode qui permettra de contribuer à renforcer la confiance et l’estime de soi de personnes victimes de discriminations dans le passé et d’aider à sensibiliser une plus large partie de la population luxembourgeoise, susceptible de contribuer activement à un changement positif dans la lutte contre les discriminations.

Publics cibles:

Le projet impliquera directement environ 80 personnes qui participeront à des ateliers. L’équipe du projet cible un public de jeunes entre 12 et 18 ans (filles et des garçons) et leurs familles, résidents au Luxembourg, de la ville d’Esch-sur-Alzette et de ses environs, d’origines socio-culturelles et de nationalités diverses.

Objectifs quantitatifs et qualitatifs visés:

  • Produire un guide pédagogique et des podcasts qui seront rendus accessibles, en tant qu’outils pédagogiques, à un plus large public.
  • Distribuer un questionnaire aux participant.e.s (environ 80) afin d’identifier leurs expériences avec les phénomènes de discrimination.
  • Organiser environ 30 entretiens et 6 focus groups.
  • Sensibiliser des jeunes (entre 12 et 18 ans) ainsi que leurs familles, issus de milieux mixtes exposés à la problématique de la discrimination.

Contact:

Madame Gabriele Budach :

gabriele.budach@uni.lu

Den DemokratieLabo : Zesumme liewen zu Lëtzebuerg

Porteur du projet: Zentrum fir politesch Bildung

Titre du projet: Den DemokratieLabo: Zesumme liewen zu Lëtzebuerg

Durée du projet: 13 mois

1er novembre 2021 – 31 décembre 2022

Présentation du projet:

Dans une démocratie, les citoyen.ne.s discutent et participent à la formation du vivre-ensemble. Vu la grande diversité sur plusieurs niveaux au Luxembourg, la question « comment définissons-nous notre vivre-ensemble ? » se pose tous les jours. Pour les personnes nouvellement arrivées ou ayant migrées au Luxembourg plus tôt, il faut des espaces de rencontre pour mieux comprendre les aspects du vivre-ensemble actuel et participer au développement de celui-ci.

Comme un véritable laboratoire, le DemokratieLabo est un espace d’expérimentation, de découverte et d’analyse, mettant l’accent sur les mécanismes de notre démocratie : les visiteur.euse.s passent en groupes de deux personnes par une série de bornes où ils sont invités à à se remettre en question et à discuter. L'exposition se réfère au contexte luxembourgeois et aux défis notamment sociopolitiques y liés. Elle invite à l’échange sur des questions autour de la diversité de la société luxembourgeoise et des rouages de notre système politique. À la fin du parcours, un « certificat de labo » individuel résume l’expérience et permet de continuer la réflexion et la discussion au-delà du DemokratieLabo. Les ateliers qui suivent la visite permettent d’approfondir les discussions lancées et de les lier aux expériences personnelles. Ces ateliers, adaptés aux besoins des différents groupes cibles, seront développés au cours du projet.

De plus, le projet formera des multiplicateur.trice.s prêt.e.s à organiser des ateliers adressés aux communautés non-luxembourgeoises ainsi qu’aux bénéficiaires et demandeurs de protection internationale. Après la fin du projet, le ZpB organise des rencontres d’échange entre les mulitplicateur.euse.s et prévoit de proposer d’autres formations pour multiplicateur.euse.s basées sur les expériences réalisées et le matériel élaboré pendant le projet.

Publics cibles:

  • Membres d’associations/ de commissions (travailleurs communautaires, membres d’associations de communautés non-luxembourgeoises, membres de communautés religieuses, membres des commissions consultatives de l’intégration, signataires du contrat d’accueil et d’intégration…)
  • Bénéficiaires et demandeurs de protection internationale
  • Membres de syndicats
  • Éducateur.trice.s des structures d’accueil pour BPI et DPI
  • Jeunes (Classes d’intégration jeunes adultes (CLIJA), classes d’accueil, classes d’enseignement international)
Objectifs quantitatifs et qualitatifs visés:
  • Organiser des formations pour les éducateur.trice.s et rédiger un guide pour multiplicateur.trice.s.
  • Encourager la réflexion sur les idées, convictions et expériences démocratiques personnelles.
  • Renforcer le dialogue, l’intégration et la participation au niveau local.

Contact:

Madame Annelise Scheuren  

Annelise.Scheuren@zpb.lu

©Zentrum fir politesch Bildung Logo Zentrum fir politesch Bildung

 

 

Dernière mise à jour